Los Angeles

11ème (et dernière) étape : 6 juin – Los Angeles, Californie

C’est la fin de notre périple ! Nous avons passé une journée à Los Angeles, et nous l’avons bien chargée ! Voici donc un agenda possible pour une visite touristique de tous les clichés de la ville à faire en une journée.

10h : direction l’emblème de la ville; le Hollywood Sign ! Pour y arriver, petite balade en voiture dans de toutes petites routes montant le long des collines d’Hollywood, où on croise des maisons… sympathiques ! 

11h : on reste dans le quartier d’Hollywood mais on revient « en ville » pour admirer les étoiles des stars au sol sur Hollywood Boulevard : c’est le Hollywood Walk of Fame. Ce n’est pas très propre, on se fait accoster par beaucoup de comédiens imitant des personnages connus, mais c’est à voir !

12h : retour dans les années 90, on va tenter de croiser Brandon, Kelly, Dylan et Steve dans le quartier de Beverly Hills ! On n’aura finalement croisé que de superbes demeures. On quitte le quartier par Rodeo Drive, une rue qui possède tous les magasins où les gens fortunés aiment se fournir… C’est aussi la rue où se trouve le magasin duquel Julia Robert se fait jeter au début de Pretty Woman ! (fou fou fou non ?)

13h : pause déjeuner à Santa Monica sur la côte. On commence par déambuler dans la Third Street Promenade à trois pâtés de maison de l’océan. C’est une longue rue piétonne entourée de magasins, plus accessibles à nos porte-monnaie que sur Rodeo Drive ! Puis direction la plage qui fait bien 200m de large et qui s’étend à perte de vue du nord au sud. On en profite pour jeter un œil aux maisons perdues entre l’autoroute et la plage et on n’ose pas imaginer le prix de la location !

15h : direction Venice Beach mais surtout ses canaux. Et oui, on se croirait un peu à Venise, les gondoles en moins. Ces canaux ont été construits en 1905 mais sont tombés en déshérence pendant la deuxième moitié du 20ème siècle, avant d’être rénovés en 1993. Les maisons qui s’y trouvent maintenant sont toutes plus sublimes les unes que les autres, il doit faire bon y vivre !

17h : il faut maintenant affronter l’horrible trafic de Los Angeles et regagner l’ouest, direction le Griffith Observatory. Il s’agit d’un observatoire public et gratuit, qui présente des expositions sur différents thèmes liés à la science, ainsi qu’un planétarium. La vue depuis l’observatoire est généralement très bonne vers Los Angeles Downtown et le Hollywood Sign, mais c’est sans compter le Los Angeles Smog : de mai à octobre la ville est souvent recouverte d’un nuage de pollution qui réduit grandement la visibilité.

19h : fin de cette journée de visite dans un lieu encore plus touristique : Universal CityWalk, un ensemble de magasins et restaurants créés à l’entrée du parc d’attractions Universal Studios. Nous n’avons pas fait le parc (il faut au moins une journée !) mais avons pu déambuler parmi les magasins : une fois de plus, nous étions dans la démesure à l’américaine !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Los Angeles »

  1. Bonjour,

    Après quelques mois sans passer sur votre blogue quel plaisir de voir vos divers visites! Je vois que tout semble aller bien pour vous, profitez!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s