Nos grandes vacances de Thanksgiving

Thanksgiving aux USA, c’est le moment où tous les jeunes et moins jeunes rentrent dans leur famille pour passer plusieurs jours ensemble. Le jeudi de Thanksgiving n’est pas travaillé et dans beaucoup d’entreprises c’est aussi le cas du vendredi qui suit, appelé de manière très originale : « day after Thanksgiving » .

Nous en avons donc profité pour faire notre première escapade autour de Chicago. Bon, première constation : le choix est moins vaste qu’à Boston. Le Midwest ce n’est pas la Nouvelle Angleterre et les destinations touristiques ne sont pas légion.

Nous avons choisi de passé un jour à Milwaukee, dans l’état du Wisconsin, puis un jour et demi dans un parc naturel de l’état d’Illinois, le Starved Rock State Park.

Petite escapade autour de Chicago.

Petite escapade autour de Chicago.

Milwaukee étant une ville qui se visite plutôt l’été, le choix d’activités lors de cette froide journée de Novembre n’était pas très grand. Nous avons décidé de visiter le musée Harley Davidson, Milwaukee étant la ville où est née la marque dans un garage de 10 m² en 1903 ! Nous avons pu voir des photos de ce garage, mais surtout une collection absolument complète de tous les modèles d’Harley Davidson sortis chaque année depuis la création de la marque.

Le soir nous sommes sortis dans le bar « Safe House » , entièrement sur le thème des espions et de la guerre froide. Safe House veut dire « maison sûre » et est le terme employé par la CIA et d’autres agences de renseignement dans le monde pour désiger un endroit secroit où les agents peuvent exercer leurs diverses activités en toute discrétion.

Ce bar était vraiment sympa car nous sommes mis dans le bain dès l’entrée : il faut en effet commencer par trouver la porte d’entrée située dans une allée peu éclairée. La porte indique qu’il s’agit d’un entrepôt appartenenant à une entreprise centenaire et ne fait pas mention du bar, couverture oblige ! Il faut ensuite donner le mot de passe pour pouvoir rentrer, puis une porte dissimulée dans une bibliothèque s’ouvre pour nous donner accès au bar. A l’intérieur, nous ne sommes pas des clients mais des « espions » , et nos serveurs se font appeler des « agents » . Nous avons passé une soirée très sympa dans ce bar pour le moins original !

 

Le lendemain, direction le sud pour visiter le Starved Rock State Park. Il s’agit d’un parc naturel de l’état d’Illinois situé sur la rivière du même nom, rivière qui relie le lac Michigan au fleuve Mississippi. Le parc est connu pour abriter des « bald eagle » (pygargues à tête blanche, l’aigle emblême des USA) de décembre à février, nous n’en aurons malheureusement vu qu’un seul de très loin.

La géologie du parc est intéressante, on peut marcher à travers plusieurs petits canyons et admirer des chutes d’eau gelées, qui n’étaient pas bien grosses lors de notre venue ! Bon, il faut avouer qu’après nos deux semaines dans les plus beaux parcs de l’Ouest américain cet été, ces petits canyons n’ont pas eu un effet démesuré sur nous !

Après une après-midi de marche dans le parc, nous avons pu nous relaxer dans le jacuzzi de l’hôtel et surtout nous régaler au restaurant où nous avons fêté le nouveau boulot de Julie !

Nouvelle vie !

Hello à tous nos chers lecteurs,

Ce blog a pris des vacances en Juillet/Août comme bon nombre d’entre-vous, mais revient avec plein de nouveautés pour cette rentrée !

Pendant cet été, nous avons consacré de très très longues heures à rechercher un nouveau travail. Ce dur labeur a porté ses fruits puisque nous avons tous les deux trouvé du boulot ! Malheureusement pas situés aux mêmes endroits : on a du faire un choix et avons retenu l’offre faite à Rodolphe.

Ce travail n’étant pas situé sur Boston, nous avons passé les deux dernières semaines à vendre nos meubles, voiture, vélos et autres…bref, à préparer notre nouveau départ.

Nous avons acheté nos billets d’avions hier et nous voici donc aujourd’hui dans ce qui va devenir notre nouvelle ville : CHICAGO !

Nous commençons les visites d’appartement demain et ne manquerons bien sûr pas de vous tenir au courant de nos avancées !…

Los Angeles

11ème (et dernière) étape : 6 juin – Los Angeles, Californie

C’est la fin de notre périple ! Nous avons passé une journée à Los Angeles, et nous l’avons bien chargée ! Voici donc un agenda possible pour une visite touristique de tous les clichés de la ville à faire en une journée.

10h : direction l’emblème de la ville; le Hollywood Sign ! Pour y arriver, petite balade en voiture dans de toutes petites routes montant le long des collines d’Hollywood, où on croise des maisons… sympathiques ! 

11h : on reste dans le quartier d’Hollywood mais on revient « en ville » pour admirer les étoiles des stars au sol sur Hollywood Boulevard : c’est le Hollywood Walk of Fame. Ce n’est pas très propre, on se fait accoster par beaucoup de comédiens imitant des personnages connus, mais c’est à voir !

12h : retour dans les années 90, on va tenter de croiser Brandon, Kelly, Dylan et Steve dans le quartier de Beverly Hills ! On n’aura finalement croisé que de superbes demeures. On quitte le quartier par Rodeo Drive, une rue qui possède tous les magasins où les gens fortunés aiment se fournir… C’est aussi la rue où se trouve le magasin duquel Julia Robert se fait jeter au début de Pretty Woman ! (fou fou fou non ?)

13h : pause déjeuner à Santa Monica sur la côte. On commence par déambuler dans la Third Street Promenade à trois pâtés de maison de l’océan. C’est une longue rue piétonne entourée de magasins, plus accessibles à nos porte-monnaie que sur Rodeo Drive ! Puis direction la plage qui fait bien 200m de large et qui s’étend à perte de vue du nord au sud. On en profite pour jeter un œil aux maisons perdues entre l’autoroute et la plage et on n’ose pas imaginer le prix de la location !

15h : direction Venice Beach mais surtout ses canaux. Et oui, on se croirait un peu à Venise, les gondoles en moins. Ces canaux ont été construits en 1905 mais sont tombés en déshérence pendant la deuxième moitié du 20ème siècle, avant d’être rénovés en 1993. Les maisons qui s’y trouvent maintenant sont toutes plus sublimes les unes que les autres, il doit faire bon y vivre !

17h : il faut maintenant affronter l’horrible trafic de Los Angeles et regagner l’ouest, direction le Griffith Observatory. Il s’agit d’un observatoire public et gratuit, qui présente des expositions sur différents thèmes liés à la science, ainsi qu’un planétarium. La vue depuis l’observatoire est généralement très bonne vers Los Angeles Downtown et le Hollywood Sign, mais c’est sans compter le Los Angeles Smog : de mai à octobre la ville est souvent recouverte d’un nuage de pollution qui réduit grandement la visibilité.

19h : fin de cette journée de visite dans un lieu encore plus touristique : Universal CityWalk, un ensemble de magasins et restaurants créés à l’entrée du parc d’attractions Universal Studios. Nous n’avons pas fait le parc (il faut au moins une journée !) mais avons pu déambuler parmi les magasins : une fois de plus, nous étions dans la démesure à l’américaine !

Pacific Coast Highway

11ème étape : 5 juin – Pacific Coast Highway, Californie

La Pacific Coast Highway, c’est l’une des routes possibles pour relier San Francisco et Los Angeles. Il s’agit de la route US 1, qui longe (vraiment) la côte pacifique de Monterey à Morro Bay sur 200 km de route sinueuse et montagneuse.

Nous avons donc emprunté cette Highway aujourd’hui sur notre route pour Los Angeles. Ce fut une longue journée de voiture (plus de 8h de conduite), entrecoupée par quelques arrêts : Carmel-by-the-sea, très très charmante petite ville d’artistes aux allures de ville côtière française, Morro Bay, où nous avons pu admirer le Morro Rock, cette espèce de gros caillou surgit de la mer qui m’a rappelé l’île mystérieuse de Tintin, et enfin Santa Barbara, pour satisfaire la fan de la série éponyme qui fait partie de notre groupe !

Nous n’avons malheureusement pas été gâtés par la météo, puisque le brouillard nous a accompagné presque tout le long de la côte. Vous avez quand même le droit en images à nos quelques moments de ciel bleu !

Ce soir nous dormons à quelques pâtés de maison du Hollywood Sign !

San Francisco !

Pas d’articles pendant 3 jours, le temps de faire le tour de San Francisco, et le plein de photos !

Nous sommes arrivés lundi après-midi dans la région et avons commencé par faire un tour dans Napa Valley puis Sonoma Valley. Ces régions sont situées au nord de San Francisco et sont renommées pour les vins californiens qu’elles produisent. La ville de Napa en elle-même n’a rien de très fou, mais Sonoma par contre a conservé son côté conquête espagnole et est une ville très charmante.

La visite de San Francisco a commencé le mardi matin : nous avons vogué vers la prison la plus célèbre du monde : Alcatraz ! L’île a été occupée à partir de 1848, date de la cession de la Californie par le Mexique aux USA suite à la guerre Américano-mexicaine. Elle servait au départ de fortification puis de prison militaire, et n’est devenue prison fédérale qu’en 1933, pour une durée de 30 ans. Ce qu’on sait moins c’est que l’île abandonnée a été occupée pendant 19 mois en 1969 par différentes tribus indiennes, unies pour protester contre les politiques fédérales relatives aux amérindiens.

La visite de l’île est très intéressante et l’audioguide nous guide pendant 45 minutes dans la prison, nous livrant descriptions des gardiens de l’époque et témoignages de prisonniers.

Après notre retour sur la terre ferme, nous avons pu nous attaquer aux différents clichés de San Francisco, que vous trouverez résumés en images ci-dessous : Lombard Street (rue très pentue en S), otaries du Pier 39, Golden Gate Bridge, etc. Puis nous avons rejoint le quartier « hippie » de la ville : Haight Ashbury. C’est une suite de maisons en bois à l’architecture victorienne et de magasins regroupant vinyles et vêtements d’époque. Enfin, nous avons terminé la journée en allant voir la maison bleue de Maxime Le Forestier !

Pour notre deuxième journée de visites, nous avons commencé par prendre la voiture et faire le tour de la Silicon Valley : la majorité des entreprises de nouvelles technologies y sont implantés, c’est intéressant de voir que les sièges sont tous à quelques kilomètres les uns des autres. La « valley » est beaucoup plus verte que ce que nous imaginions, avec beaucoup de nature entre chaque ville (Palo Alto, Mountain View, Cupertino, etc.).

Puis retour dans San Francisco pour la visite de Chinatown, le musée de la Wells Fargo (banque de la ruée vers l’or), le musée des Cable Car, puis le quartier Mission où a été fondée la ville.

Seul regret de ces 2 jours dans San Francisco : les Cable Car, ces célèbres « autobus » qui agrippent à des câbles courant sous les rues, ne fonctionnaient pas, les conducteurs étaient en grève !

Yosemite

9ème étape : 1er juin – Yosemite, Californie

Nous en avons pris plein les yeux ce dimanche : nous étions à Yosemite National Park, en Californie ! Toutes les images que vous pouvez voir sur internet ne mentent pas, c’est bel et bien grandiose !

Nous avons attaqué le parc de la meilleure des manières en nous rendant à Glacier Point pour profiter d’une superbe vue sur le côté Est du parc et ses cascades. Direction ensuite le départ du sentier du Sentinel Dome, où nous sommes parvenus après 1,7 km à un énorme promontoire en granit duquel une fois encore, comme hier, nous avions une vue à 360°C sur le parc. Et quelle vue ! Les falaises sont énormes et les cascades de tous les côtés ne font qu’ajouter au spectacle.

Après avoir repris la voiture pour quelques kilomètres (et croisé notre deuxième ours depuis hier !) et passé un tunnel, nous avons débouché sur Tunnel View. Cette vue est la plus connue du parc, et est la première vue d’ensemble pour les visiteurs ne passant pas par les étapes précédentes. Nous avons pu admirer un phénomène sympa : le soleil se diffractait dans la cascade du voile de la mariée (Bridalveil Fall), ce qui a donné lieu à de superbes photos !

Nous sommes ensuite descendus dans Yosemite Valley, les vues étaient encore une fois superbes, entourés de tous les côtés par ces énormes falaises. Le soir, direction Sonora pour notre étape avant d’attaquer demain San Francisco !

Giant Sequoias

8ème étape : 31 mai – Sequoias National Park, Californie

Samedi, pour notre deuxième parc en Californie, direction les Séquoias géants. Ce parc situé dans la chaîne de la Sierra Nevada regroupe les plus gros spécimens de séquoias, à qui ont été donnés des noms de généraux du 19ème siècle.

Nous avons donc eu l’honneur de contempler le General Sherman, l‘arbre le plus gros du monde ! Plus gros et non plus grand, car on parle ici du volume de bois dans le tronc (branches exclues). Nous avons également pu admirer le troisième plus gros arbre du monde, le General Grant.

Notre grosse balade de la journée a consisté en l’ascension de 350 marches pour parvenir au sommet d’un dôme de granit duquel nous avons pu profiter d’une vue à 360° sur le parc.